Comment créer des contenus en affinité avec son public

16-Mar-2017

   Le contenu est indispensable carburant éditorial de toute stratégie digitale qui se respecte , en ce sens que sans cette matière , votre présence en ligne risque fort de se résumer à une plaquette purement informative , à l’évolution limitée . Les internautes s’y rendront probablement une fois ou deux.

Sans animation particulière votre site demeure condamner à végéter, et à ne pas profiter des effets vrais des réseaux sociaux voire même à reculer.

Editer un contenu est le pilier pour rallier les internautes à soi, les faire revenir et aussi établir un lien conversationnel qui peut par la suite déboucher sur les objectifs  par fixés l’entreprise.

 

                        POUR CE FAIRE PLUSIEURS ETAPES SONT INDISPENSABLES

 

Capter l’attention des publics

C’est un peu  l’enjeu oublié des stratégies de communication tant l’attention de  l’internaute semble couler de source et être acquise naturellement,  si les centres d’intérêts sont convergents. Cependant mettre en place un site, des réseaux sociaux et publier du contenu ne suffisent pas toujours à attirer efficacement l’attention de vos cibles prioritaires  car dans un contexte d’infobésité croissante,  l’attention des internautes à tendance à se fragmenter. Ceci étant, rien ne sert de publier des articles des vidéos des infographies si celles-ci ne parviennent pas à entrer suffisamment dans le radar des internautes. En revanche plus ce dernier perçoit un bénéfice concret à la lecture ou au visionnage du contenu de cette page, plus il est voué à consacrer une attention particulière et au bout du compte se fidéliser à cette page.

Cette façon peut être obtenue de diverses manières que sont :

♠Soigner l’ergonomie du site (facile à repérer)

♠Clarifier la proposition éditoriale (Facilité la compréhension)

♠ Apporter de la valeur ajoutée (sous forme d’expérience ludique et/ou avec un apport pédagogique  ou un service patent)

 

◊  ECRIRE POUR ËTRE LU

Donner envie d’être lu par vos publics supposent de tenir compte de deux enjeux incontournables.  Le premier  relève de votre proposition éditoriale, il est donc nécessaire que vous soyez au soin des attentes et usages de vos lecteurs. En clair il s’agit de comprendre leurs centres d’intérêts, leurs questions les plus récurrentes, les tendances du moment, et leurs besoins d’informations complémentaires. Le second demande à s’attacher à comprendre la manière dont ils arrivent à consommer cette information. Si la communauté visée est friande aux vidéos,  il est clair que vos interventions doivent être exemptes d’écrits interminables. De même si  votre public est en masse sur Twitter , alors Facebook ne s’avère peut-être pas être un passage obligé pour vos publications. Il peut s’avérer qu’il faille parfois tester plusieurs approches pour trouver la bonne à utiliser pour attirer l’attention de votre public. Cependant il est inutile de chercher à fidéliser votre public au travers de sites où il n’est guère actif.

Par la suite il faudrait miser sur la qualité du contenu car la pertinence des informations et de l’argumentation est importante.  Mais attention !!  Dans le digital la concurrence est rude et l’offre éditoriale est abondante. Il faut surtout éviter d’exagérer dans l’enjolivement de l’article mais conserver un ton plus journalistique où le lecteur aura le libre arbitre quant au jugement qu’il lui portera

De plus il faut garder à l’esprit, qu’il faut éviter l’auto-centrage de vos contenus c’est-à-dire :

∗Ne pas seulement parler de son entreprise lorsque vous mettez en évidence votre activité, mais    essayez de citer en exemple d’autres contenus traitant de votre domaine d’activité.

∗Vos  contenus doivent apporter des solutions de l’éclairage d point de vue de l’inspiration il faut en d’autre termes enrichir votre public en vue de lui permettre d’être plus compétent car c’est la cohérence et la diversité d’ensemble qui conféreront à votre stratégie éditoriale, un sentiment d’intérêt et de fiabilité auprès de votre public. Plus vous saurez conjuguer cette approche plus votre public vous sollicitera et surtout à répercuter vos contenus auprès d’autres personnes susceptibles de devenir à leur tour intéressées.

 

◊  écrire pour être référencé

 

Même si la question du référencement naturel est un peu technique, tout éditeur digne de ce nom ne peut en aucun cas l’évacuer. De nos jours l’une des découvertes les plus privilégiées mais surtout reconnues no1 au niveau mondial est : Google

Dans ce contexte émerger favorablement sur  Google, conditionne nécessairement la façon dont vous aller concevoir vos contenus. L’objectif est en effet de rendre plus facilement référençables par des robots d’indexations de Google des contenus à travers des mots clés, que tapent les internautes par rapport à leur recherche. Quel que soit le type de contenu dont il s’agit l’enjeu est de faire du référencement naturel sur Google, un canal majeur d’acquisition d’audience. Cela suppose pour les éditeurs d’appliquer les règles établies par Google afin de permettre aux contenus de tomber sur de bons publics.

 

◊ bien choisir ses illustrations

Si le texte est  indispensable le visuel l’est tout autant dans une stratégie éditoriale. Face aux temps d’attention limité de l’internaute, un visuel astucieusement placé et intelligemment attirant peu nettement contribuer à convertir un visiteur occasionnel en un lecteur plus engagé par la suite.  Le visuel offre ensuite un niveau de lecture supplémentaire car il permet d’appuyer un propos ou d’étoffer une explication ( surtout dans le cas d’un schéma ou d’une infographie ) et de procurer une expérience plus enrichissante pour les internautes. Au final l’illustration doit fonctionner e concert  avec le texte et alimenter  une cohérence global. L’image n’est ni juste décorative ni un élément à penser en dernier lieu.

 

                                             Première partie

Retour